CONTACT

Le blog d’Universem: Référencement, Google AdWords, Web Analytics

Vitesse de chargement du site, composante SEO

Publié le Jeudi 7 juillet 2011


Parmi les nombreuses composantes d’une stratégie d’amélioration de trafic sur un site (et de conversion de celui-ci en acheteur par exemple!), la vitesse de chargement n’est certainement pas à négliger; et pour plusieurs raisons !

Pourquoi se préoccuper de la vitesse de chargement d’un site ?

D’abord au niveau technique, les moteurs de recherche classeront un site rapide à charger plus haut dans leurs résultats naturels qu’un site lent. Google a d’ailleurs annoncé dès avril 2010 que cet aspect du site avait un impact dans son ranking. C’est le confort de navigation qui est mis en avant par Google pour justifier l’inclusion de la vitesse de chargement d’une page comme critère (de plus en plus important) au niveau SEO.

Plus largement et au delà du « SEO pur », une fois que le visiteur arrive sur un site, il importe également de convertir ce visiteur en client, acheteur, membre ou plus simplement qu’il prenne contact pour demander des informations sur le service proposé. Dans ce cadre également, au même titre qu’une bonne landing page par exemple, la vitesse de chargement sera une composante importante de l’impression que le site donnera à l’internaute et le poussera donc plus à la conversion.

A titre d’exemple, une étude réalisée par Shopzilla.com et publiée sur le blog de http://searchenginewatch.com est éloquente.

Yottaa Infographic - Marketers Want Speed

Comment améliorer cette vitesse de chargement ?

Alors la question évidente: comment optimiser son site ? La réponse est bien entendu multiple et passe par de nombreuses sources d’optimisations. On citera entre autres:

  • La première étape est de faire un audit du site afin de vérifier les points critiques du point de vue du chargement. Pas mal de services existent, vous pouvez entre autre configurer Google Analytics dans cette optique.
  • Taille des images: souvent, une bonne optimisation peut se faire sans vraiment voir une différence flagrante de qualité dans le rendu du site web. Un certain nombre de techniques d’optimisation des images existent.
  • Rassemblement de plusieurs fichiers en un seul: il arrive souvent qu’au chargement de la page, le navigateur doive également charger une série importante de petits fichiers (typiquement CSS ou JavaScript). Chaque fichier nécessite un temps de connexion au serveur. Ce temps doit donc être multiplié par le nombre de fichiers. En regroupant ceux-ci, on accélère ainsi le chargement de la page.
  • La minification de fichiers permet d’optimiser leur taille tout en gardant exactement la même logique. Cela signifie entre autres remplacer les noms de variables par des noms plus courts, supprimer les espaces inutiles. Heureusement, ce travail ne doit pas être réalisé à la main et de nombreux outils existent sur le marché.

En espérant que cet article vous ait donné l’idée ou vous ait encouragé à optimiser votre propre site, il vous reste à explorer de nombreuses autres techniques. N’hésitez bien entendu pas à donner vos propres conseils ou sites intéressants dans ce domaine via les commentaires !

Vous avez trouvé l'article intéressant ? Merci de le partager !


Catégorie(s): Google,Référencement naturel
Tag(s): ,,,

A propos

Sébastien François

Sébastien François

Co-fondateur et Search Marketing Consultant d'Universem, agence spécialisée en Search Engine Marketing. Universem conçoit et implémente des stratégies mêlant le référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA) et le Web Analytics afin d’optimiser le retour sur investissement de ses partenaires.